Conférence

                                                          

date de publication : 2013-10-18

Projection & entretien

                            

date de publication : 2013-10-18

Colloque Sophia - Savoirs de genre, quel genre de savoir?

date de publication : 2013-10-02

Journée d'étude

 Hystérie, réalités et représentations


date de publication : 2012-10-08

Cycle de conférences

La construction des identités sexuées dans les arts Coordinateur : Laurence Brogniez (SAGES-ULB) 

Responsable académique : Valérie André


MER | 24.10 | 17h: Littérature

Laurence Brogniez, Christine Bard et Muriel Andrin


JEU | 08.11 | 17h: Arts plastiques et musique

Élisabeth Lebovici et Hyacinthe Ravet


Lieu: Palais des Académies, Rue Ducale 1 - 1000 Bruxelles

Les leçons du Collège Belgique sont ouvertes à tous et sans inscription préalable.

Pour plus d’informations: www.academieroyale.be, collegebelgique@cfwb.be


date de publication : 2012-10-08

Exposition

date de publication : 2012-10-17

Colloque International

"Montrez ce sexe que je ne saurais voir !"

Perspectives historiques sur les organes sexuels : représentations, régulations sociales et résistances (XVIIIe-XXe siècles) (18-20ème siècles)




Programme du colloque

date de publication : 2012-02-29

Conférence "Egalité hommes-femmes. Une réalité? Histoire d'un combat inachevé"

Conférence à la Maison de la Laïcité de Stavelot

Le vendredi 11 Mai 2012 à 20H
Salle Electrabel, Quai des Vieux Moulins 4 à 4970 Stavelot

Intervenante: Valérie Piette

date de publication : 2012-04-23

Conférence

Ch. Didier GONDOLA (Indiana University/IEA Nantes)

Cowboys des Tropiques: Westerns, Violence et Masculinités à Kinshasa dans les années 1950

Jeudi 10 mai 2012, 18h 


Université Libre de Bruxelles Institut d’Etudes Européennes 39, avenue F.D. Roosevelt Salle Geremek

Contact et infos: amandine.lauro@ulb.ac.be


Conférence organisée dans le cadre du cours HISTB325, avec le soutien du Centre de Recherche Mondes Modernes et Contemporains et SAGES - Centre de Recherches Transversales en Etudes de Genre

Informations supplémentaires

date de publication : 2012-04-26

Mobilisation pour le droit à l'avortement


Le samedi 24 mars, la Plateforme pour le droit à l'avortement, à laquelle l'ULB a adhéré, organise un grand rassemblement à Bruxelles. La mobilisation s'organise en Belgique mais aussi hors de nos frontières. Des associations de pays limitrophes et des représentants d'organismes internationaux prévoient en effet de rejoindre le cortège du 24 mars.

Rendez-vous à 14h, Place Poelaert (devant le Palais de Justice) à Bruxellespour défendre le droit des femmes en Europe à avoir accès à l'avortement dans de bonnes conditions.

date de publication : 2012-03-21

Conférence-débat

Pas ce soir chéri(e): tenter d'écrire une histoire de la sexualité

Conférence de Valérie Piette
Le 19 mars 2012 à 20 heures 

Organisé par l'Extension de l'ULB Pays d'Ath, en collaboration avec la Maison de la Laïcité Pays d'Ath

Lieu: Maison de la Laïcité, rue de la Potence 1, 7800 Ath
Heure: 20h

Renseignements:

Eloïse Ducarmois
Tél: 068 45 64 92
E-mail: laiciteath@skynet.be
WWW: http://www.ulb.ac.be/extension


date de publication : 2012-03-12

Conférence

 
Colette/Andrée Viollis
Pratiques, postures, écritures de deux femmes-journalistes

 Conférence donnée par Marie-Ève Thérenty, professeur de littérature française, Université de Montpellier III

 Organisée par l’Institut des hautes études de Belgique 


Cette conférence portera sur les deux femmes journalistes françaises les plus célèbres de l’entre-deux-guerres, toutes deux réputées pour être de « grands reporters » et toutes deux à la tête d’une œuvre abondante : Colette (1873-1954) et Andrée Viollis (1870-1950). Leur formation et leur expérience d’avant-guerre sont à bien des égards comparables : le petit reportage, le conte journalistique, un réseau dans le monde de la presse renforcé par leurs mariages successifs, une pratique et un goût de la chose vue. La première guerre mondiale les propulse sur le devant de la scène journalistique en leur donnant l’occasion de faire des « scoops » et de montrer une certaine acuité sociologique notamment dans l’appréhension du déplacement de la ligne de genre.

Quinze ans plus tard, leurs positions dans la presse diffèrent du tout au tout. L’une, Andrée Viollis, est l’un des plus grands reporters du temps, elle voyage de la Russie à la Chine en passant par l’Indochine et l’Afghanistan. Elle mène un combat de tous les instants contre le fascisme montant. Elle s’adresse à un lectorat indifférencié depuis des tribunes de plus en plus politiques. L’autre, Colette, sans renoncer à la chose vue, s’est spécialisée dans un journalisme de chronique et privilégie la critique dramatique et cinématographique, la chronique de mode, le courrier du cœur, la chronique culinaire, la petite nouvelle autobiographique et/ou fictionnalisée, le lyrisme des situations ordinaires. De plus en plus, Colette choisit un journalisme de l’intérieur, embusqué où les réalités extérieures ne s’observent plus que dans le cadre de la fenêtre. Cette conférence s’attachera donc à replacer ces deux postures dans une histoire du journalisme, à en explorer les tenants et aboutissants idéologiques, à montrer le lien entre genres journalistiques et gender. Peut-on proposer à partir de ces deux modèles une représentation genrée des postures journalistiques ?


Date & Heure: Jeudi 15 Mars à 19H00 

Lieu : ULB, Campus du Solbosch, Institut de Sociologie, Salle Baugniet (rez-de-chaussée), avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles

date de publication : 2012-03-12

Journée de l'Histoire contemporaine

Session "Les sources pour l'histoire du genre et des sexualités"

Le samedi 24 mars 2012 l'ABHC organise la prochaine Journée de l'Histoire contemporaine. Cette Journée aura lieu à Namur (Faculté de Philosophie et Lettres, Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix, 1, rue Grafé, 5000 
Namur), et il s'y tiendra une session, de 11H30 à 13H00, intitulée "Les sources pour l'histoire du genre et des sexualités" dont voici le détail: 

Organisation: Vanessa D’Hooghe (ULB) 

L’histoire du genre ne cesse d’explorer de nouveaux domaines. D’histoire des femmes dans sa genèse, elle est devenue l’histoire du masculin et du féminin et explore depuis plusieurs années le terrain de la sexualité, non sans susciter le débat historiographique. Elle quitte un domaine aux sources souvent abondantes pour aller vers l’intime. Les discours qui dictent le genre et la sexualité sont innombrables et l’histoire en a démontré le véritable enjeu public et politique. Mais lorsque l’on quitte le registre des normes et des représentations pour aller vers le vécu des individus, le corps ou ce que cachent les tabous et la pudeur, les chercheurs se trouvent plus démunis. 
Chacun de ces nouveaux champs de recherche représente un défi heuristique. L’histoire du genre doit repousser les limites de l’heuristique traditionnelle lorsque ses objets d’études se dérobent à elle. Relecture des sources traditionnelles, recherche de sources nouvelles, ouverture d’archives à caractère privé ou médical et, pour la période la plus contemporaine, rencontre des acteurs et des actrices de l’époque afin de recueillir leurs témoignages mais aussi leurs documents, sont le lot de la recherche. 
L’interdisciplinarité est au cœur des études de genre et indispensable à l'investigation de ces nouveaux domaines. De nombreux articles et colloques sont d’ailleurs consacrés à la circulation des outils entre les disciplines. Mais parfois, l’historien-ne y regrette l’absence d’échanges sur ce qui fait la spécificité de son métier: les sources. Quelles sont les sources, en Belgique ou ailleurs, qui permettent de travailler sur l’histoire de l’intime, du corps, de l’expérience individuelle du genre et de la sexualité et comment les aborder? 

Programme: 

Julie De Ganck (ULB): Dossiers de patient-e-s, répertoires et archives administratives: potentialités d'usages des archives médicales pour l'écriture de l'histoire dans une perspective de genre. 

Laura Di Spurio (ULB): Pratique de l'histoire orale dans l'histoire des sexualités. 

Philippe De Wolf (UGent): Les hommes féministes: sources orales et écrites pour étudier l'engagement d'hommes pour l'égalité des sexes (1970-1990). TITRE MODIFIE 

Claudine Marissal (CARHIF), Les sources pour l’histoire du féminisme au CARHIF et les nouvelles tendances de la recherche. 

Plus d'infos: voir le programme et le site internet: http://www.bvng.be/

date de publication : 2012-03-14

Conférences dans le cadre du Cycle "Modernités: questions interdisciplinaires"


Dans le cadre des Centres de recherche SAGES, Mondes Modernes et Contemporains et Philixte, le cycle "Modernités: questions interdisciplinaires" a le plaisir d'inviter Julie De Ganck (le jeudi 29 Mars 2012, à 12H00, UA 4.222) pour une conférence intitulée "La (pro) création de Frankenstein à Rosemary's Baby. Matrices de la modernité et représentations de la gestation", ainsi que Céline Eidenbenz (Université de Lausanne) (le 15 Mars 2012, à 12H00, UA 4.222) pour une conférence intitulée "Corps à rebours autour de 1900: Salomé, l'hystérie et la cambrure dorsale".

Pour toute information supplémentaire: lbrogniez@ulb.ac.be

Documents à télécharger:

Conférence Modernité, Julie De Ganck
Conférence Modernité, Céline Eidenbenz

date de publication : 2012-03-05

Conférence

"Les femmes et le porno, preuve de l'évolution de la sexualité?"

Dans le cadre de la première "Quinzaine de la Femme" du lundi 5 Mars au jeudi 15 Mars 2012, organisée par le Cercle du Libre Examen et Aimer à l'ULB, en partenariat des cercles étudiants et la Fédération laïque des Centres de Planning familial. 
Programme complet: http://www.librex.be

Mercredi 7 mars 2012 : Local H2215 - 20h15
En présence de : Muriel Andrin, Professeure - Docteur en cinéma (SAGES), Pascal de Sutter, sexologue, Julie Van rompaey

date de publication : 2012-03-07

Conférence

Les femmes espagnoles au Mexique au début de la colonisation (17re moitié du XVIe siècle)
conférence de Bernard Grunberg (Professeur de l'Université de Rheims)

Lieu: Institut des Hautes Etudes,ULB, Campus du Solbosch, Institut de Sociologie, Salle Baugniet (rez-de-chaussée), avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles
Date & heure: Jeudi 26 Avril à 19H00

Renseignements:

N. Barbuta
Tél: 02 650 33 43
Fax: 02 649 27 82
E-mail: iheb@ulb.ac.be
WWW: http://www.ulb.ac.be/enseignements/iheb


date de publication : 2012-03-13

Bourses et Prix

Vanessa GEMIS : Séjour de recherches post-doctorales (Visiting Scholar) à the Institute for Research on Women and Gender (Columbia University, New York). Séjour financé par une bourse de la Belgian American Education Foundation.

Premier prix ex-aequo de l’Université des femmes 2009-2010, catégorie ‘Master’ : Laurie PIRET (« L’émergence des femmes dans l’art vidéo en Belgique de 1970 à 1990. Parcours de trois vidéastes : Lili Dujourie, Anne-Mie Van Kerckhoven et Marie-Jo Lafontaine, direction : Muriel Andrin) & Julie DE GANCK (« En quête de sexe. Réactions face aux anomalies sexuelles et à l'hermaphrodisme en Belgique contemporaine, 1830 – 1914” direction: Valérie Piette)

Prix Suzanne Tassier : Laura DI SPURIO (« C’est le temps de l’amour : adolescence, genre et sexualité dans le Belgique des Trente Glorieuses », direction : Valérie Piette).

date de publication : 2011-10-11

« M comme Mère, M comme Monstre »

Colloque International,  7 Mars 2011, organisé par Muriel Andrin, Vanessa D’Hooghe, Patricia Munoz Cabrera, Barbara Obst.

L’attention médiatique semble nous suggérer que de plus en plus de femmes tuent leurs enfants. Elles étouffent leurs nouveaux-nés et - comble de la perversité- conservent les corps, comme dans de nombreux cas en Allemagne, récemment aux Pays-Bas ou près de Douai en France. Déni de grossesse, crime ou désordre psychique à une époque où l’interruption de grossesse est dépénalisée et les moyens de contraception sont en apparence accessibles à tous.
L’infanticide, cet acte incompréhensible en soi, a toujours fasciné et répugné à la fois. La médecine a proposé d’expliquer ces actes par des pathologies aux noms impressionnants tels que «le syndrome de Munchhausen par procuration » ou « Unwed mother syndrome ». D’un point de vue artistique, le motif connaît, tout du moins depuis la Médée d’Euripide, une longue tradition dans la littérature mondiale. De Goethe à Faulkner, en passant par Dostoïevski, ce motif était étrangement, et pendant très longtemps, un domaine de prédilection masculine. Tantôt furies, tantôt sorcières, ces meurtrières continuent-elles à être considérées  comme des êtres contre nature ou est-ce que la description de ces femmes, de leurs actes et motifs présumés a-t-elle changé au travers les siècles, peut-être en parallèle avec l’ensemble des représentations féminines?
En effet, l'infanticide permet également de questionner plus largement, au fil des époques, les rapports entre femme et criminalité et femme et maternité. Les femmes ont de tout temps été minorées par la machine judiciaire. L'infanticide, conduite criminelle liée à la nature et au rôle féminin, évoque également la peur d'une féminité déréglée qui serait une menace pour la sphère privée. Depuis les années 1990, des artistes aux horizons divers (littérature, arts plastiques, cinéma) osent être politiquement incorrects en mettant fin aux valeurs traditionnellement féminines et en revendiquant pour leurs protagonistes le droit à la méchanceté. Est-ce dès lors encore le crime d’une victime ou est-ce devenu un acte de libéralisation, d’émancipation suprême?
Cette journée  de recherche a pour but de poser un regard pluridisciplinaire sur ces représentations des ‘mères monstrueuses’ ainsi que sur les questions soulevées par ce phénomène social et artistique.

• Programme

date de publication : 2011-08-11

« Pratiques de l’intime – écrire, filmer, commenter la sexualité au féminin »

Colloque International, 5-7 Mai 2010, organisé par Muriel Andrin, Laurence Brogniez, Stéphanie Loriaux & Mireille Tabah

Dans un contexte socioculturel propice aux épanchements personnels et à l’exhibition de l’intériorité, des créatrices explorent le filon intimiste, souvent avec une audace que leur envient leurs alter ego masculins. Que ce soit dans la littérature, les arts plastiques ou le cinéma, elles sont en effet de plus en plus nombreuses à décrire l’expérience (fictionnelle ou subjective) de l’intime, puisant volontiers dans les détails de leurs vies (sexuelles) respectives. Le discours critique porté par les femmes s’est également ouvert à cette idée; ainsi certaines théoriciennes du cinéma ont orienté une partie de la recherche vers la pornographie ou se sont investies dans une pratique subjective de la théorie, mêlant sensations et sexualité. L’hybridation des discours – artistique, critique, théorique et intime – est ainsi de mise, provoquant un réaménagement considérable au sein des genres, et du genre.
Il s’agit dès lors de s’interroger à la fois sur les pratiques sexuelles que couvre cette idée de l’intime, sur l’évolution du contenu des œuvres, du 19ème siècle à aujourd’hui, ainsi que sur les différentes modalités discursives qui véhiculent ces visions (journaux écrits, correspondances, photographies, films ou installations). Enfin, l’enjeu se situe aussi au niveau de l’ampleur et des conséquences culturelles d’un tel phénomène et de la spécificité d’un discours ‘féminin’ par rapport à ces pratiques créatives.

• Programme

date de publication : 2011-08-09

« La recherche au féminin : de l’analyse à la création de discours alternatifs »

Journée de recherche, 18 Décembre 2009
Le but de cette journée de recherche est de présenter cette nouvelle unité dans la pluralité de ses approches. Mais au-delà des différentes disciplines et des perspectives d’étude qui sont celles des membres de SAGES, il s’agit aussi d’articuler un mouvement fédérateur s’organisant autour de l’idée de remise en cause des discours établis à l’aide de discours alternatifs, qu’ils soient historiques, littéraires, philosophiques ou encore cinématographiques

• programme

date de publication : 2011-08-07

Activités scientifiques et de vulgarisation

Le Centre de recherche SAGES s’est associé et à collaboré à l’organisation de plusieurs activités lors de l’année académique 2010-2011. Ainsi, SAGES s’est associé au festival du Film de femmes « Elles Tournent » ; plusieurs de ses membres ont interviewé des réalisatrices lors de séances publiques pendant sa dernière édition. Dans le cadre d’une triple association entre le festival, La Médiathèque et SAGES, une conférence « Regards et voix de réalisatrices, une réalité contemporaine » a été organisée à La Médiathèque ULB, 15 Septembre 2010.

SAGES a également collaboré avec l’asbl “Aimer à l’ULB” autour du theme “Sex at the University”, ainsi qu’au Cercle étudiant OPAC (ULB) et le festival du film « Pink Screen » dans le cadre des journées Aqueerium organisées à l’Université Libre de Bruxelles, 20 Octobre 2010.

Le 18 Février 2011, lors de la Foire du livre de Bruxelles, Muriel Andrin, Stéphanie Loriaux et Valérie Piette ont participé à un débat animé par Jean-Jacques Jespers intitulé "Votre sexualité a une histoire !".

SAGES a également participé à l’invitation de plusieurs conférenciers belges et étrangers: Christine Bard, dans le cadre du séminaire de Laurence Brogniez, Claire Simon dans le cadre de l’atelier d’écriture documentaire d’Anne Lévy-Morelle, Jorge Leon dans le cadre du cours d’Histoire du genre de Valérie Piette et Muriel Andrin.

date de publication : 2011-08-06

Accédez à toutes les activités du centre.

. : © 2010 | copyright : .